Alliance of Liberals and Democrats for Europe
Cadre Financier Pluriannuel post-Brexit : L’ALDE salue les propositions de la Commission
Choose your language :
  • Français
  • English
02.05.2018

Cadre Financier Pluriannuel post-Brexit : L’ALDE salue les propositions de la Commission

L’Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe attend avec impatience le mandat de
négociation du Conseil concernant le Cadre financier pluriannuel 2021-2027 que la
Commission européenne a présenté aujourd’hui en session plénière du Parlement européen
réuni à Bruxelles.


Gérard Deprez (MR, Belgique), porte-parole de l’ALDE au sein de la commission
parlementaire des budgets et rapporteur parlementaire pour le système de ressources propres,
s’est félicité de la volonté de la Commission européenne de donner davantage d’autonomie
budgétaire à l’Union européenne. « Saluons votre proposition d’introduire de nouvelles
ressources propres. Vous avez raison de le faire, en cohérence avec l’article 311 du Traité, si
mal appliqué ces dernières années. Et vous avez raison car vous savez que le Parlement
européen a créé un lien irréfragable entre l’adoption du CFP et l’introduction d’un nouveau
système de ressources propres », a-t- il souligné. « Le paquet que vous présentez permet de
diversifier les sources de revenus. Je me félicite qu’il reflète les pistes ouvertes par le rapport
Monti et le rapport que mon collègue Janusz Lewandowski et moi-même avons fait adopter
en plénière », a-t- il remarqué.

« Une tâche exaltante nous attend », s’est réjoui Jean Arthuis (LREM, France), président de
la commission parlementaire des Budgets. « Le Parlement est prêt. Il entend défendre les
positions qu’il a approuvées le 14 mars et rappelle que le cadre financier post-2020 est
indissociable de la création de nouvelles ressources propres ». « Nous entendons parvenir au
plus tôt à un projet de cadre financier pluriannuel donnant à l’Europe la puissance dont elle a
besoin pour convaincre les Européens qu’elle prépare leur avenir et qu’elle les protège contre
les menaces que fait peser sur eux la mondialisation », a-t- il ajouté. En première analyse,
« saluons l’effort de clarification du budget ainsi que la suppression des rabais qui doivent
disparaitre du fait du Brexit, mais contestons son étalement sur 5 ans ainsi que l’insuffisance
des paiements directs de la PAC et de l’enveloppe Erasmus+ qui ne serait que doublée au lieu
d’être triplée comme le demande le Parlement », a remarqué Jean Arthuis.

 

For more information, please contact

Laude Yannick

Tel : +32 2 284 31 69
Mob : +32 495 22 78 37
Tags :
  • BUDG :: Budgets ,
  • Press Release,
  • Gérard DEPREZ ,
  • Jean ARTHUIS