Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe
Les réseaux de transport et d’énergie de l’UE mieux connectés grâce au MIE
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
08.03.2019

Les réseaux de transport et d’énergie de l’UE mieux connectés grâce au MIE

La nuit dernière, au terme de longues négociations, le Parlement européen, la Commission européenne et le Conseil sont parvenus à un accord provisoire sur le mécanisme pour l'interconnexion en Europe (MIE), principal instrument de financement de l'UE afin de promouvoir la croissance, l'emploi et la compétitivité grâce à des investissements ciblés en matière d’infrastructures au niveau européen.

Son objectif principal est d'encourager les investissements dans les projets transeuropéens d'infrastructures dans les domaines des transports, de l'énergie et du numérique, qui sont essentiels au développement de l'Union de l'énergie, du marché unique numérique et des modes de transport durables.

Pavel Telicka, co-rapporteur sur ce dossier, a déclaré :

"Le MIE est un programme extrêmement efficace et compte tenu du fait que le paysage en matière d’investissements en infrastructures a complètement changé depuis 2014, nous avions pour ambition de maintenir la qualité des projets qu'il finance, tout en rétablissant les priorités du programme. En ce qui concerne le nombre de programmes de l'UE et la diversité des aides financières que l'UE peut fournir, le MIE doit être clair à 100% sur ce qu'il devrait accomplir.

À cet égard, nous envoyons le signal très positif qu’il est temps de connecter nos réseaux transfrontaliers : dans les secteurs des transports, de l’énergie ou du numérique. Tout au long du texte, nous avons souligné et encouragé la bonne coopération entre les autorités des différents États membres. Le prochain MIE accordera un bonus en termes de cofinancement lorsqu'une solide coopération des deux côtés d'une frontière sera établie. Je pense que c'est une situation gagnante pour chacun car sans coopération satisfaisante, nous avons vu des projets rester en suspens pendant des années et de l'argent gaspillé.

De même, nous ne pouvons plus penser exclusivement qu’aux investissements dans les transports, l’énergie ou le numérique. Nous devons au contraire adopter une approche globale des dépenses publiques englobant toutes les priorités. Cela commence déjà au niveau des candidats aux projets et c'est pourquoi le Parlement a défendu l'idée que, dans le cadre du nouveau MIE, le programme devrait allouer un cofinancement supplémentaire aux projets combinant les priorités de deux secteurs.

Finalement, et c’est un point très important pour moi, le suivi du programme sera renforcé pour la prochaine période : davantage d’informations sur les réalisations effectives des projets seront mises à disposition, ce qui permettra de mieux évaluer les progrès réalisés dans les couloirs."

Morten Petersen, coordinateur pour la commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie sur ce dossier a déclaré:

"Grâce à l’accord conclu aujourd’hui entre les institutions, l’Union prend des mesures importantes afin d’aligner le MIE sur ses objectifs en matière de climat et d’énergie. L'urgence d'une action résolue dans le domaine de la décarbonisation ne peut être surestimée et je me félicite de signaler que les critères concernant les projets énergétiques du MIE seront évalués en 2020 et devraient être mis à jour de manière appropriée conformément à nos engagements de Paris. C’est un résultat concret des efforts déployés par le Parlement européen.

Dans le même temps, ce dernier s'est battu avec acharnement et a veillé à ce qu'une part importante de l'enveloppe énergétique du MIE soit consacrée aux infrastructures transfrontalières renouvelables.

Une fois de plus, le Parlement européen montre la voie dans la transition énergétique et les efforts de l’Union en faveur du climat. Nous devons poursuivre cette lutte dans les années à venir et faire en sorte que l'Europe parvienne à une union de l'énergie véritablement durable et résiliente. "

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Vidal Sans David

Tel : +32 2 283 22 31
Mob : +32 470 891 264
Mots-clés :
  • ITRE :: Industrie, recherche et énergie,
  • Press Release,
  • Regions and Transport,
  • Week News,
  • Morten Helveg PETERSEN,
  • Pavel TELIČKA