Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe
Les démocrates et les libéraux se félicitent de l'adoption d'une résolution ferme du Parlement européen sur le scandale du ‘Dieselgate’
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
28.03.2019

Les démocrates et les libéraux se félicitent de l'adoption d'une résolution ferme du Parlement européen sur le scandale du ‘Dieselgate’

 
- Les tentatives des groupes PPE et ECR afin d’empêcher les progrès sur ces questions importantes ont échoué -
 
Les députés démocrates et libéraux se sont réjouis aujourd’hui de l’adoption d’une résolution transpartisane par la plénière du Parlement européen sur l’évolution récente du scandale du ‘Dieselgate.’
 
Ce succès a été obtenu malgré les tentatives du groupe PPE au Parlement européen et du groupe ECR de faire obstruction à la motion en déposant leurs propres textes a minima et édulcorés.
 
La résolution parlementaire réclame un certain nombre de mesures, de manière très pertinente, afin que la Commission publie des lignes directrices sur le rappel des véhicules, notamment sur la manière dont les véhicules rappelés doivent être conformes à la réglementation de l'UE, y compris sur la modernisation du matériel lorsque les mises à jour logicielles ne garantissent pas le respect des limites d'émissions.
 
La résolution ajoute également le soutien du Parlement à la recommandation du Médiateur européen dans l'affaire 1275/2018 / EWM, confirmant que la Commission a considérablement entravé les travaux de la commission d'enquête du Parlement sur le ‘Dieselgate’.
 
Le texte adopté par le Parlement critique également la décision de la Commission européenne de faire appel de l'arrêt de la Cour de justice des Communautés européennes (CJCE). La CJCE a jugé que la décision de la Commission d'autoriser davantage de pollution provenant des voitures diesel était illégale.
 
Gerben-Jan Gerbrandy, auteur du texte politique commun publié par le groupe ADLE, a commenté à l’issue du vote d'aujourd'hui :
 
«Nous avons besoin d'une réponse complète et appropriée de la part de la Commission européenne à la conclusion de notre commission d'enquête sur le ‘Dieselgate’, sans plus tarder. Cela va au-delà de la qualité de l'air, il s'agit d'une question de responsabilité démocratique. C’est la bonne décision à prendre, nous devons tirer les leçons des erreurs du passé. »
 
«Nous n'avons jamais réparé les dégâts du Dieselgate. Des millions de voitures diesel frauduleuses circulent encore dans les villes européennes. Nous avons besoin d’une réponse forte et coordonnée.
 
«Les différents États membres prennent des mesures unilatérales de manière à éliminer ces voitures de leur propre territoire et à les exporter ensuite vers d'autres pays de l'UE. Cela reste un problème européen. La Commission européenne est la seule institution à pouvoir proposer une solution. Nous devons retirer ces voitures de nos routes et nous assurer qu'elles soient conformes à la législation européenne. »
 
« Je regrette profondément que le Groupe PPE ne puisse pas soutenir le texte commun négocié par l'ADLE et d'autres grands partis, mais tente plutôt de faire adopter une résolution diluée pour empêcher les progrès sur ces questions importantes. »

 

Le texte de la résolution adoptée aujourd'hui se trouve ici.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Petre Nicholas

Tel : +32 2 284 35 80
Mob : +32 476 69 97 08
Mots-clés :
  • ENVI :: Environnement, santé publique et sécurité alimentaire,
  • Press Release,
  • Week News,
  • Gerben-Jan GERBRANDY